dimanche 07 janvier 2018 Concert nouvel an

Un concert formidable dans notre cité , ce pour la cinquième fois , de quoi vous faire oublier toutes ces informations négatives reçues ça et là chaque jour . Bravo à ces musiciens , cette soliste de grand talent et ce chef très Galois . Merci aussi à toute l'équipe qui m'entoure et qui permet ce genre de réussite en ce début d'année . Michel R.

Une organisation de l’Amicale des retraités de Prayssac en collaboration avec l’OVAL

 


La tradition du concert du Nouvel An à Vienne date de 1939. C’était annoncé comme un « Concert
Extraordinaire ». Contrairement à ce que l’on pense , le concert ne consiste pas seulement à une série de
valses par Johann Strauss fils, le plus célèbre de la famille des Strauss . Le mot ‘Strauss’ en allemand est
l’équivalent d’un bouquet de fleurs, ce qui semble tout à fait approprié . Tout d’abord, il y a toujours plus de
polkas, marches et galops que des valses ,ce sont des valses symphoniques , chaque œuvre est constituée de
4 ou 5 valses individuelles ! D’autres compositeurs , sous le bâton de Ricardo Muti , les autres Strauss, Franz
von Suppé, et Alphons Czibulka , c’est une célébration heureuse et variée du Nouvel An, que l’Orchestre du
Centre Philharmonique essaie de reproduire à sa propre façon.
Nos ainés à Prayssac avec le concours de ces musiciens de l’OCP célèbre le nouvel an en 2018 pour la
cinquième fois, avec des valses et polkas incontournables du grand Johann Strauss fils (Valses du beau
Danube bleu, Polka de Niko, Valse ‘Où les Citronniers Fleurissent’ , Polka de Satanella, Valse ‘Journaux du
matin’ , Polka Tic Tac, Valse du Trésor …) mais aussi Johann Strauss père (Marche Radetsky), et Carl Michael
Ziehrer (Marche Baron von Schoenfeld, depuis 1920 la marche officielle de l’armée autrichienne). La « diva »
de l’OCP depuis plusieurs années , Marie-Caroline Kfoury , chantera des airs de Bellini (‘Ah non credo mirati ’
de l’opéra La Somnambula ), Grieg (‘La chanson de Solweig ’ de Peer Gynt, Mozart (‘Ruhe Sanft, mein holdes
Leben ’ de Zaide), et Donizetti (‘Della crudele Isotta’ de L’elixir d‘amore).
La salle Maurice Faure de Prayssac est peut-être moins fastueusement décorée que le Musikverein à Vienne,
mais l’atmosphère y gagne pour la chaleur de l’accueil, et la musique est, comme toujours, sublime. Le
concert se terminera comme d'habitude par la plus célèbre des valses, "Le Beau Danube Bleu" de Johann
Strauss fils, et le martèlement de "La marche de Radetzky" de son père, les spectateurs étant alors invités à
battre la mesure de leurs mains. Venez nombreux pour vivre quelques moments de Bonheur !
La réservation est ouverte auprès de l’Amicale , contact : 05 65 30 62 66 ou
auprès de l’office de tourisme de Prayssac

 

Renouvellement des cotisations pour l'année 2018 : (16 euros),


repère sur la carte :

Espace Maurice Faure (salle des fêtes) au repère n°04

Place Gaston Dutours (départ des marcheurs) au repère n°17

salle Cornu ( cyberbase) au repère n°18

salle froment  au repère n°03

salle des floralies au repère n°11

salle généalogie à la Mairie repère n°10